Evident LogoOlympus Logo

Parlez à nos experts

FluidFM : une nouvelle approche de l’édition génique CRISPR par administration intranucléaire directe

FluidFM : une nouvelle approche de l’édition génique CRISPR par administration intranucléaire directe

La division des sciences de la vie d’Olympus et Cytosurge ont collaboré pour mettre au point un webinaire sur la manière de surmonter l’une des plus grandes difficultés de l’édition génique, à savoir l’administration de réactifs dans le noyau. Vous en apprendrez plus sur :

  • La manière dont le système FluidFM BOT BIO permet de dépasser les limites de l’édition génique
  • Le fonctionnement de la nano-injection grâce à une démonstration en direct

Présentateur :

Dr Paul Monnier, Scientifique d’applications sur site, Cytosurge AG

FAQ

Foire aux questions sur le webinaire | FluidFM : une nouvelle approche de l’édition génique CRISPR par administration intranucléaire directe

Combien de temps et combien de fois une même sonde peut-elle être utilisée?

En théorie, la même sonde peut être utilisée plusieurs fois. Cependant, nous le déconseillons en raison du risque élevé de contamination croisée. En principe, un seul chargement de sonde pourrait être utilisé pour injecter des millions de cellules. En pratique, ce sont plutôt des milliers de cellules qui peuvent être injectées.

La sonde est-elle souvent obstruée ?

Si l’obstruction des sondes est un problème courant dans les applications comme la micro-injection, cela arrive rarement avec la technologie FluidFM. L’obstruction des sondes dépend de divers facteurs, notamment la solution tampon et la molécule que vous souhaitez injecter. Ce problème est toutefois rarement rencontré dans les applications liées au système CRISPR-Cas9. De plus, un revêtement peut être appliqué à la sonde avant l’expérience. Ce revêtement empêche non seulement l’obstruction de la sonde, mais aussi l’adhérence des cellules à la sonde après plusieurs injections. Il est donc possible d’injecter plusieurs milliers de cellules à l’aide d’une même sonde sans risque d’obstruction.

Peut-on injecter des ovocytes ?

Si l’injection d’ovocytes à l’aide de la technologie FluidFM est un sujet de conversation intéressant, cette technique n’a pas encore été étudiée. Il est envisageable de développer des sondes et des protocoles qui rendraient cette application possible.

Existe-t-il une limite à la concentration ou à la quantité injectable ?

Il est possible d’ajuster la concentration de liquide chargé dans la nanoseringue et par la suite la concentration injectée dans la cellule. En outre, la pression peut être modifiée afin de gérer le volume injecté. Cependant, les grands volumes d’injection peuvent provoquer une lyse cellulaire et sont donc limités à environ un picolitre. Ce volume est valable pour toutes les applications.

FluidFM : une nouvelle approche de l’édition génique CRISPR par administration intranucléaire directe

La division des sciences de la vie d’Olympus et Cytosurge ont collaboré pour mettre au point un webinaire sur la manière de surmonter l’une des plus grandes difficultés de l’édition génique, à savoir l’administration de réactifs dans le noyau.

Les méthodes de transfection classiques telles que la lipofection ou l’électroporation sont stressantes pour les cellules et peu efficaces pour l’édition génique par CRISPR-Cas. En effet, une seule édition peut être réalisée à la fois et sa taille sera limitée. Les réactifs doivent traverser la membrane cellulaire, le cytoplasme et l’enveloppe nucléaire avant d’atteindre le noyau. Les méthodes d’administration classiques ne sont pas optimisées pour ce long trajet, ce qui explique pourquoi les taux d’efficacité de transfection faibles sont courants et sont souvent associés à une faible viabilité.

Le système FluidFM® BOT BIO Series de Cytosurge permet d’outrepasser les limites imposées par les méthodes de transfection classiques en administrant directement le matériel souhaité dans le noyau à l’aide d’une nanoseringue sensible à la force. Cette méthode facile, indépendante du matériel et douce vous permet d’introduire des mélanges bien définis tels que le mélange Cas9, matrices de réparation et plusieurs ARNg dans les noyaux cellulaires.

Une amélioration de l’efficacité et de la viabilité est essentielle lorsque vous travaillez avec des cellules rares ou difficiles à transfecter, telles que les cellules-souches pluripotentes induites, les neurones ou les cardiomyocytes, ou lorsque vous administrez de grandes matrices de réparation.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur ces améliorations dont vous pourrez profiter. Vous en apprendrez plus sur :

  • La manière dont le système FluidFM BOT BIO permet de dépasser les limites de l’édition génique
  • Le fonctionnement de la nano-injection grâce à une démonstration en direct
Experts
FluidFM : une nouvelle approche de l’édition génique CRISPR par administration intranucléaire directeavril 23 2024
Sorry, this page is not available in your country
Ask the Expert Sign-up

By clicking subscribe you are agreeing to our privacy policy which can be found here.

Sorry, this page is not
available in your country.

Sorry, this page is not available in your country