Life Science Solutions

Discovery Blog

Océans, organes et plein air : les images au microscope les plus populaires de juin 2021

Auteur  -
Images au microscope de juin 2021

Nos images microscopiques préférées du mois de juin reflètent toutes certaines des choses que nous apprécions le plus : des océans, de grands espaces et même des organes ! Jetez-y un coup d’œil ci-dessous.

corps de cyclopeVue rapprochée d’un cyclope

C’est sans surprise que l’image en haut du classement du mois de juin est tirée de la série « Exploration du monde microscopique avec des objectifs X Line » de Håkan Kvarnström. Il s’agit d’une larve nauplius d’un cyclope qui mesure environ 0,1 mm. Connues pour être de très bons chasseurs, ces larves utilisent leurs puissantes pattes (antennes) pour sauter sur leur proie avant de les tuer en moins de 50 millisecondes ! Extrêmement rapides, elles peuvent se déplacer à une vitesse de 100 fois leur taille par seconde lors d’une attaque ou lorsqu’elles essayent d’échapper à de plus gros prédateurs. Plus tard dans leur vie, ces larves se développent en cyclopes adultes (copépodes).

Vous pouvez voir les « muscles » et la puissance des antennes sur cette image en gros plan ! Pas étonnant qu’ils se déplacent aussi vite. Comme tous les vrais cyclopes, ils n’ont qu’un seul œil rouge (photorécepteur) situé au centre de l’avant du corps.

Image et description reproduites avec l’aimable autorisation d’Håkan Kvarnström. Image prise à l’aide d’un CID sur un microscope Olympus BX51 doté d’un objectif X Line 10X.


algue verte vue au microscope

Cette incroyable image montre deux types de desmidiales : Netrium et Micrasterias truncata. Il existe entre 5 000 et 6 000 espèces de ce type d’algue verte, qui vivent le plus souvent dans les eaux douces.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Marek Miś.


Coloration histologique d’un tractus gastro-intestinal de tégu

La paréidolie est la tendance qu’ont les hommes à imposer une interprétation sensée de ce qui pourrait en fait être un visuel abstrait, ce qui nous amène à voir des objets, des motifs ou même des visages. En fait, cette image n’est pas le dessin d’un cœur, mais bien une coloration histologique du tractus gastro-intestinal d’un tégu ! Les tégus sont de grands lézards natifs d’Amérique centrale et du Sud, connus pour leur taille et leurs mœurs de prédateur.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Kate Murphy. Prise à l’aide d’un microscope Olympus BX40.


Médusecoquillagecoraildinoflagelléanémone de mer verte à stries orange

Le 8 juin était la journée mondiale des océans et notre sélection d’images marines célèbre l’importance de nos océans pour la planète et sa population. L’océan recouvre plus de 70 % de la planète, abrite des centaines de milliers d’espèces et produit près de la moitié de l’oxygène de la planète. Nous avons besoin de l’océan, mais l’océan a surtout besoin de nous pour le protéger et le préserver, maintenant plus que jamais.

En plus de recycler et de limiter votre utilisation de plastique, vous pouvez contribuer à réduire les effets néfastes sur les océans en limitant votre consommation d’énergie, en participant aux nettoyages de vos plages et en soutenant les organisations qui œuvrent à protéger l’océan.

Images (de gauche à droite) : de méduse reproduite avec l’aimable autorisation du Dr Alvaro Migotto ; de coquillage reproduite avec l’aimable autorisation d’Håkan Kvarnström ; de corail reproduite avec l’aimable autorisation de James Nicholson ; de dinoflagellé reproduite avec l’aimable autorisation de Jan Michels ; d’anémone de mer verte à stries orange reproduite avec l’aimable autorisation de Damon Tighe.


Mymaridaetiquecoquillagepince de crustacéfleur d’Hoya carnosa clématite des haies

L’été est officiellement arrivé dans l’hémisphère nord le 20 juin et nous avons eu envie de regarder de plus près certains signes de la saison. Si nous n’apprécions pas tous les insectes et les rampants, la vie marine à la plage, les fleurs et les plantes qui poussent, nous sommes tous d’accord pour dire qu’ils sont tous magnifiques au niveau microscopique.

Images (de gauche à droite) : de mymaridae reproduite avec l’aimable autorisation de Spike Walker ; de tique reproduite avec l’aimable autorisation du Dr Robert Zucker ; de coquillage reproduite avec l’aimable autorisation d’Håkan Kvarnström ; de pince de crustacé reproduite avec l’aimable autorisation du Dr Christian Sardet ; de fleur de Hoya Carnosa reproduite avec l’aimable autorisation d’Oleksandr Holovachov ; de clématite des haies reproduite avec l’aimable autorisation de Viktor Sýkora.


Pour voir plus d’images comme celle-ci, n’hésitez pas à nous suivre sur le compte Instagram @olympuslifescience !

Vous aimeriez partager vos propres images ? Visitez notre site de soumission d’images.

Contenu connexe

Insectes et cerveaux : les images au microscope les plus populaires de mai 2021

Avalon trouve le microscope de ses rêves pour étudier les rotifères

Un « jardin de neurones » artistique révélé par la science : rencontre avec la lauréate du concours mondial IOTY 2019

Manager, Marketing Communications

Kerry Israel is the Manager of Marketing and Communications for Life Science in the Scientific Solutions Group at the Olympus Corporation of the Americas. She has a Bachelor of Arts degree from Brandeis University, and over 15 years of experience in all aspects of marketing, from advertising and social media strategy to grassroots outreach.

juil. 13 2021
Sorry, this page is not available in your country
InSight Blog Sign-up
You will be unable to submit the form unless you turn your javascript on.

By clicking subscribe you are agreeing to our privacy policy which can be found here.

Sorry, this page is not
available in your country.