Life Science Solutions

Discovery Blog

Anatomie d’un objectif

Auteur  -
Anatomie d’un objectif de microscope

L’objectif est un des composants les plus importants d’un microscope, car il détermine sa fonction et sa performance de base. Pourtant, le fonctionnement de ce composant optique de précision est rarement bien compris.

Dans cet article, nous décrivons l’anatomie d’un objectif avec des termes simples ainsi que les différentes pièces qui constituent généralement un objectif.

Radiographie d’un objectif

Les quatre composants de base d’un objectif de microscope

Même si la structure des objectifs peut varier d’un modèle à un autre en fonction de différents facteurs, comme l’utilisation prévue, la méthode de microscopie, la correction de l’aberration et le fabricant, tous les objectifs de microscope ont quelques points communs. Voici les quatre composants de base à connaître :

  1. La chemise : le logement externe du corps de l’objectif. Elle est composée de laiton et a généralement une distance parfocale de 45 mm.
  2. La monture filetée : elle sert à monter l’objectif sur la tourelle porte-objectifs du microscope en vissant l’objectif. Elle est généralement dimensionnée selon les normes de la Royal Microscopical Society (RMS), afin d’être compatible avec les différents systèmes de microscope.
  3. Les lentilles : un objectif de microscope peut contenir une seule lentille, généralement composée de verre, ou un système optique complexe interne composé de nombreuses lentilles. Ce système peut inclure plusieurs types de lentilles : Radiographie d’un objectif
    • Des lentilles ménisques et hémisphériques : une lentille ménisque comprend deux faces courbes sphériques; une face convexe et une face concave. Combinée avec une lentille hémisphérique, elle capture les rayons de lumière et améliore l’ouverture numérique.
    • Des doublets et triplets : pour simplifier, un triplet est une lentille composite comprenant trois lentilles individuelles. Un doublet désigne tout simplement deux lentilles simples associées ensemble.
    • Une lentille simple : lentille utilisée isolément.
    • Des espaceurs de lentilles : il s’agit des espaceurs logés entre les lentilles.
    • Le barillet général : le cylindre dans lequel les systèmes de lentilles internes sont logés.
    • L’ouverture arrière de l’objectif : un orifice par lequel la lumière pénètre dans l’objectif.
  4. Les inscriptions des caractéristiques techniques : différentes caractéristiques techniques sont inscrites sur la surface de la chemise de l’objectif, comme l’ouverture numérique (ON) et le niveau de grossissement. Le milieu d’immersion et le grossissement sont également indiqués par un code de couleur sur la chemise externe. Ce code de couleur permet d’identifier rapidement les capacités de l’objectif et de savoir s’il est adapté à l’utilisation que vous voulez en faire. Pour en savoir plus sur les caractéristiques techniques des objectifs, poursuivez votre lecture avec cet article.

Radiographie d’un objectif

Outre ces composants de base, certains objectifs comportent un dispositif rétractable à ressort pour protéger la lentille avant et l’échantillon contre les dommages dus à une collision.

N’oubliez pas que les objectifs ayant un plus fort degré de correction optique des aberrations et de la planéité contiennent généralement un plus grand nombre de lentilles. Par exemple, les objectifs planapochromatiques sophistiqués contiennent environ 15 lentilles, tandis que les objectifs achromatiques plus courants en comportent beaucoup moins.

Le potentiel des objectifs modernes

L’utilisation optimale d’un objectif requiert de solides connaissances en optique. De nombreux objectifs nécessitent de faire des compromis dans un domaine de performance pour en améliorer un autre. Les progrès réalisés dans la technologie des objectifs nous ont cependant permis de concevoir de nouveaux systèmes optiques qui permettent de surmonter cette limite courante.

Par exemple, les objectifs Olympus X Line renferment de très nombreuses lentilles concaves et convexes extrêmement fines, afin d’offrir des performances remarquables en matière de planéité, de correction de l’aberration et d’ouverture numérique avec un même système optique. Le résultat? Des images parfaitement nettes et d’excellente qualité dans tout le champ de vision.

Pour découvrir l’objectif le mieux adapté à votre application, utilisez notre outil Trouver le bon objectif ou contactez-nous si vous avez la moindre question.

Contenu connexe

Vidéo : X Line High-Performance Objectives Technical Introduction

Vidéo : X Line High-Performance Objectives Product Information

Outil de recherche d’objectifs

Staff Writer

Rebecca is a Staff Writer at Olympus Scientific Solutions. She holds a bachelor's degree in journalism from Endicott College and writes about trends and technologies in science and industry. She works closely with Olympus engineers and scientists to write pieces about the latest laser scanning, super resolution, multiphoton, upright, stereo, and inverted microscope systems, as well as leading-edge optics, cameras, and software. Follow her work to learn about Olympus' latest for numerous applications, including cytology, pathology, education, and more.

févr. 04 2020
Sorry, this page is not available in your country
InSight Blog Sign-up
You will be unable to submit the form unless you turn your javascript on.

By clicking subscribe you are agreeing to our privacy policy which can be found here.

Sorry, this page is not
available in your country.